ESTHÉLUM

Site internet créé par Kévin H. en 2017

 

Dernière mise à jour du site faite le 26.05.2024

 

 Le menu du site

 

                                             Retour à l'accueil

 

Quelques éclaircies sur mon projet

 

                                             Découvrez ma collection

                                             

L'évolution des lanternes

 

Quelques installations en France

 

 

Une journée passée au MEGE

 

                                                            Me joindre et autres sites

 

Passion et sauvegarde du matériel d'éclairage public et de signalisation tricolore

L'arrivée de la LED en éclairage public

 

Depuis environ 2012, les lanternes LED s'installent massivement en France.

L'arrêt de la production des lampes à décharge mène à une refonte inévitable du parc de l'éclairage public.

 

C'est également le clap de fin pour toutes les boules lumineuses appelées plus couramment "lampadaires boules" dont leur utilisation sera interdite à partir de Janvier 2025.

 

Tout cela mène à la disparition de nombreuses lanternes, d'où l'importance de conserver un historique matériel, papier ou numérique de tout ce patrimoine.

 

À savoir qu'avec la LED, il est désormais possible de réaliser des abaissements de puissances et sans engendrer de surconsommation.

L'éclairage public en France

 

Le répertoire des lanternes d'éclairage public est bien garni...

De la lanterne en cuivre ou en fonte au détails fins à la simple gamelle en alu, nous retrouvons une grande diversité de modèles pouvant s'adapter à n'importe quelle situation.

 

L'évolution des sources lumineuses ainsi que des axes routiers ont également ouvert la voie au développement de gammes de lanternes de différentes tailles.

 

Certaines installations sont parfois réalisées avec du matériel ou des lanternes sur-mesure ou adapté à la situation.

 

Nous en découvrirons au fil de cette page.

 

Quelles lanternes, dans quelles villes ?

 

Un parc d'éclairage public ??! Il s'agit du matériel qui constitue l'éclairage public dans une ville. 

Contrairement à ce que beaucoup pensent, chaque ville a des lanternes de référence.

 

Par exemple, dans le Sud-Est de la France, c'est le fabricant MAZDA qui reste le plus présent ce qui n'est pas le cas en Bretagne. En Bretagne, le fabricant de référence est THORN-EUROPHANE.

 

Avant, chaque collectivité choisissait ses lanternes ce qui en a fait un parc varié mais ce n'est hélas plus forcément le cas puisqu'il a tendance à s'uniformiser ce qui est davantage plus simple pour la maintenance.

La rocade de Bordeaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez les candélabres Palombus avec leurs battements d'ailes. De nombreuses lanternes sont équipées du système bi-puissance ce qui réserve des modèles uniques.

Les Roissy de Deauville (14)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deauville est un musée de Roissy. Les coquilles transparentes donnent un charme tout particulier aux rues de la ville. Quelques exceptions se cachent dans la ville...

La rocade Est de Lyon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez des ensembles sur-mesure fabriqués par SERMETO et MAZDA.

Une installation qui n'existe plus actuellement.

Cliquez sur

l'image

 

Cliquez sur

l'image

 

Cliquez sur

l'image

 

En vadrouille ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des solutions économiques ...

 

Différentes solutions existent afin de réduire la consommation électrique de l'éclairage public et ce depuis de nombreuses années.

 

Voici quelques exemples de solutions approuvées où en expérimentation :

 

  • L'EXTINCTION TOTALE

L'extinction totale s'est généralisée en 2023 dans le but de réaliser des économies d'énergie. En effet, dans les zones rurales l'éclairage public n'a pas forcément la nécessité de rester allumée toute la nuit.

 LES + 

L'éclairage ne fonctionne plus en permanence la nuit durant les heures de faible fréquentation, cela permet donc de réaliser des économies.

 LES -  

Lors du rallumage le matin, un nouveau pic de consommation se produit.

L'extinction totale peut nuire à la sécurité.

 

  • LES CAPTEURS DE PRÉSENCE

Ce système peut être utiliser pour des cheminements piétons, cyclables ou encore les voies à faible circulation ou parkings.

 LES +  

Pas de coupure d'éclairage mais il est réduit jusqu'au passage d'un véhicule où d'une personne.

 

  • DES REVÊTEMENTS SPÉCIFIQUES

Une expérimentation à été lancée à Limoges au courant de l'année 2021 appelée "Luciole". Il s'agit d'une installation gérée par des capteurs de présence adaptatifs. Ceux-ci sont capables de différencier les usagers afin d'adapter au mieux la luminosité.

En plus de cela, le revêtement routier à été rénové et sa composition (gravillons de type Quartz) et sa finition (hydro-décapage) permettent de réfléchir la lumière [source CEREMA

 LES +  

Pas de coupure d'éclairage, il s'adapte en fonction des usagers grâce aux capteurs.

Le revêtement reflète la lumière.

 

  • LE SYSTÈME BI-PUISSANCE

Ce système plutôt ancien est utilisé avec des lampes à décharge. Le plus souvent, il était utilisé dans les grands axes, rocades où les zones industrielles. Chaque lanterne est alors équipée de deux lampes de même puissance afin d'atteindre la luminosité maximale souhaitée. Leurs alimentations électriques séparées permettent de couper l'une des deux lampes à partir d'une heure où la fréquentation est moins importante.

La ville de Cholet avait adopté ce système également dans ses lotissements.

Par exemple, au lieu d'une lampe de 400 W, deux lampes de 250 W sont installée.

 LES + 

Abaissement de l'éclairage de 50% dans les heures de faible fréquentation.

 LES -  

Entretien et matériel doublé. Usure prématurée et un pic de consommation supplémentaire lors du rallumage de la seconde lampe le matin.

 

  • LES COUPURES DE CLASSE

Deux alimentations électriques différentes partent de l'armoire. Chacune alimente un lampadaire sur deux.

Sur un créneau programmé (23h-5h par ex.), une des deux alimentation est alors coupée.

Les points stratégiques (passages piétons, intersections, ...) doivent rester bien éclairé toute la nuit.

 LES + 

Abaissement de l'éclairage. Cela évite que tout reste allumé.

 LES -  

Usure prématurée et un pic de consommation supplémentaire lors du rallumage des lampadaires éteints.

Zones "noires" non éclairées.